logo Entraide et Fraternité

Province du Sud Kivu - Territoire de FIZI

APEF

Promotion et appui aux micro entreprises féminines de la ville de Bukavu et des milieux ruraux environnants

725 ménages sont bénéficiaires du projet de revalorisation et de commercialisation de produits agricoles et de petit élevage.

Objectifs

Créée en 1996, l’Association pour la Promotion de l’Entreprenariat Féminin (APEF) appuie les femmes à faibles revenus qui travaillent dans le secteur économique informel dans la ville de Bukavu. L’objectif de l’association est d’augmenter leurs moyens d’existence et d’améliorer leur position économique et sociale. Pour y parvenir, APEF propose aux femmes un accompagnement dans leurs projets économiques et l’octroi de micro-crédits. Le but est de soutenir et consolider les activités économiques des femmes et des ménages ruraux. L’accompagnement peut se faire à différents niveaux : gestion, structuration, production, développement de micro-entreprises, formation, etc.
Depuis quelques années, l’association a étendu ses actions dans les zones rurales environnantes de Bukavu et d’Uvira. Un des objectifs étant de relier le milieu rural au milieu urbain à travers les activités de commercialisation, les populations des deux principales villes du Sud-Kivu, Uvira et Bukavu, ainsi que les femmes actives dans les petits commerces constituent les bénéficiaires indirects de retombées du projet.

APEF collabore avec des réseaux thématiques et d’autres acteurs offrant une opportunité de renforcement de ses capacités d’intervention. Une convention de collaboration a notamment été signée avec la FAO et avec l’association GEADES (également partenaire d’EF).

Bénéficiaires

Les principaux bénéficiaires des programmes d’APEF sont les femmes et les ménages à faibles revenus de la ville de Bukavu et des territoires de Kabare, Kalehe, Walungu, Fizi et Uvira dans la province du Sud-Kivu, en République Démocratique du Congo.
Le domaine d’exploitation agricole de ces ménages est d’environ 95 ares par ménage.

Stratégie

La stratégie méthodologique utilisée dans ce projet se base sur la participation des bénéficiaires tout au long du projet. Ils participent à des formations et à des rencontres mixtes (hommes et femmes) qu’ils doivent par la suite restituer aux autres membres.

Le « crédit rotatif » pour l’octroi des chèvres et des poules a été retenu car il permet d’atteindre un grand nombre de bénéficiaires et assurer ainsi la pérennité du projet.





19 juin 2019

Juste Terre ! n° 161

Une agriculture paysanne familiale respectueuse de la nature et des hommes et des femmes, rentable et créatrice d’emplois : une utopie ? Non (...)
Capsule vidéo

APEF

Elle sème le monde de demain en RD Congo
19 mars 2018 • 20h00

Rencontre avec Nunu Salufa à Floreffe

L’agroécologie au féminin, pour lutter contre la faim !
Témoignage - Namur-Luxembourg

Nunu Salufa

APEF, RD Congo
Septembre 2016

Juste Terre 130

Quel avenir donner aux paysans du nord comme du sud afin de nourrir la planète  ?
11 septembre 2013    RDC

Retrait des unités de transformations

Violences dans la plaine de Ruzizi
Depuis la mi-aout, les habitants de Sange, dans la plaine de Ruzizi sont à nouveau confrontés à un regain d’insécurité : arrestations arbitraires, règlements de (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr