logo Entraide et Fraternité

Lima

IPROFOTH

Instituto de Promocion y Formacion de Trabajadoras del Hogar

Des formations pour les travailleurs et travailleuses domestiques

L’association IPROFTH, à Lima, est une institution de promotion et de formation de et par les travailleuses domestiques, sans but lucratif, avec plus de 40 d’activité.
Cette association lutte pour la revendication de leurs droits, pour la liberté, la dignité, la justice sociale et pour l’unité de leurs organisations de travailleuses domestique et pour tous les secteurs populaires.
Il existe en effet à Lima de nombreuses employées domestiques souvent exploitées par des employeurs sans beaucoup de considération. S’inspirant de la philosophie de Cardijn, l’association veut donner à ces femmes, pour la plupart des migrantes, souvent indiennes et issues de milieu populaire, un lieu de réflexion et de formation permanente leur permettant de s’organiser pour la défense de leur dignité et de leurs droits et de mieux se structurer en organisations reconnues. Dans ce cadre ont lieu des ateliers autour des normes de l’OIT, des droits du travail, de la citoyenneté, du leadership… Pouvoir exercer un leadership social permet aux femmes de participer à l’amélioration des conditions du travail, et de pouvoir réagir à la marginalisation et l’exclusion.





8 mars 2019

Soutenons le mouvement des femmes ce 8 mars !

Ce vendredi 8 mars ne sera pas une Journée des droits des femmes comme les autres : les femmes sont appelées à faire grève.
3 septembre 2018

La vie des domestiques à Lima, ce n’est pas le Pérou

Les travailleuses domestiques ont vu la reconnaissance de leurs droits ratifée par le Congrès péruvien
Septembre 2018

Juste Terre ! n° 152

En ces temps où la fraternité est souvent mise à mal, les initiatives soutenues par Entraide et Fraternité ont valeur prophétique : que ce soit ici, en (...)
17 juin 2013    Brève

Manifestation de femmes de ménage

Pérou
Entraide et Fraternité soutient l’association Iprofoth, à Lima, dans sa lutte pour la reconnaissance des droits sociaux des femmes de (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr