Carême de Partage 2017

Bien vivre ou (s’)épuiser ?

Découvrez le buen vivir au Guatemala et ici
Sur une planète épuisée par la surexploitation et face à des hommes et des femmes eux aussi épuisés par la course à la surconsommation, les paysannes et les paysans mayas du Guatemala nous adressent un message fort : il est urgent de ralentir !
Inspirés par une philosophie de vie dénommée le buen vivir, ils nous invitent à cesser de courir derrière le « toujours plus ! », et à nous laisser inspirer par un « moins de biens, plus de liens ! » Ils nous invitent à découvrir ce mode de vie simple et sobre, en harmonie avec nos frères et sœurs en humanité et avec la nature.
N’est-ce pas là précisément le sens profond du temps de Carême ? Un moment privilégié pour une conversion personnelle, pour souffler, pour respirer, pour renouer les liens avec nos frères et sœurs… Quarante jours pour revenir à l’essentiel et à Dieu.
Les paysannes et paysans mayas du Guatemala inspirés par la philosophie du buen vivir - le bien vivre - s’appuient sur un développement humain en harmonie (...)

 Lire la suite

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr