logo Entraide et Fraternité
Accueil > Erreur

Erreur

Nous sommes dèsolès
Cette page n'existe pas ou plus

du 3 au 7 octobre

Salon de l’éducation 2018

La solidarité mondiale en classe au Salon de l’Education

du 5 au 6 octobre

Journées d’automne 2018

Bienvenu.e à tous nos bénévoles
Deux journées de débroussaillage au cœur des forêts de la région luxembourgeoise !
septembre 2018 :

Rien pour ce mois

août 2018 | octobre 2018

Équipe de solidarité

Interpellés par les grands enjeux de société (Aggravation des inégalités, réchauffement climatiques, évasion fiscale, migration, …), vous voulez agir en tant que (...)

Enseignant.e

« Le Pôle Jeunes » à votre service !

Engagé.e en paroisse

Vous êtes actif-ve en paroisse ?
Entraide et Fraternité est une organisation catholique au service de la justice dans le monde.

du 3 au 7 octobre

Salon de l’éducation 2018

La solidarité mondiale en classe au Salon de l’Education

du 5 au 6 octobre

Journées d’automne 2018

Bienvenu.e à tous nos bénévoles
Deux journées de débroussaillage au cœur des forêts de la région luxembourgeoise !
septembre 2018 :

Rien pour ce mois

août 2018 | octobre 2018

Quel type d’action de solidarité ?

A l’est du Congo et au Burundi, les paysans sont surtout … des paysannes ! Ici, comme dans beaucoup d’autres pays, ce sont en effet les femmes qui produisent la majorité des denrées alimentaires destinées à la consommation des ménages. Ironie du sort, ce sont pourtant elles aussi qui se retrouvent largement surreprésentées parmi les 868 millions de personnes qui aujourd’hui souffrent de la faim dans le monde

Pour faire changer cette situation, le credo d’Entraide et Fraternité et de ses partenaires est qu’il faut soutenir la petite agriculture paysanne, renforcer les coopératives et valoriser les femmes.

Ces dernières, face à d’innombrables défis dans la région de l’Afrique des Grands Lacs, continuent à avancer, debout et dignes, avec le soutien d’associations engagées, pour semer les graines du monde de demain.

Un monde dans lequel elles gagnent en autonomie économique, elles ont des droits égaux à ceux des hommes, elles participent à la gestion des villages et des coopératives, elles protègent l’environnement, elles nourrissent et soutiennent leurs familles. Bref, un monde plus juste et plus fraternel dans lequel elles retrouvent leur dignité.

La campagne 2018 du Carême de partage d’Entraide et Fraternité veut mettre en lumière leur situation et leurs actions, mais cette campagne veut aussi réveiller et stimuler toutes les initiatives, individuelles ou collectives qui, dans notre pays aussi, construisent ce monde de demain.

Durant le Carême, ce temps privilégié pour nous rapprocher de Dieu et préparer Pâques, nous voudrions donc nous laisser inviter, comme les femmes des Grands-Lacs, à devenir « des semeurs ».

Pendant quarante jours, semons des graines d’espérance, créons des solidarités vivantes entre les femmes et les hommes d’ici et d’ailleurs. Et pour cela, posons une série de gestes concrets dans notre quotidien, celui de nos familles et de nos communautés.

C’est cette invitation que le présent calendrier de carême veut vous lancer : sur les terres de nos paroisses et de nos communautés, semons le changement, laissons-nous décoiffer et transformer par le souffle étonnant, imprévisible et détonant de l’Évangile qui transforme le monde.

Chaque semaine, nous vous proposons donc d’aborder une thématique spécifique en lien avec le combat des femmes des Grands Lacs et de nous lancer de petits défis pour nous détacher de ce qui nous emprisonne dans un mode de vie destructeur de la planète, de lien social et de ce qui fait réellement sens.

Au terme de ces six semaines, nous espérons que, vous aussi, vous serez convaincus que non seulement le changement est possible, qu’il est déjà en marche dans de multiples initiatives et qu’il est ferment de l’avènement du Royaume.

Au cœur de la région des Grands Lacs, la République démocratique du Congo et le Burundi sont deux pays parmi les plus pauvres du monde. Ils sont marqués par un processus démocratique en panne et des violences récurrentes mais aussi l’insécurité alimentaire qui touche plus de 70 % de la population.

Ici, comme dans une très large partie de l’Afrique, l’agriculture est le principal secteur de l'économie et ce sont les femmes qui assurent l’essentiel de la production alimentaire. Malgré leur rôle capital, celui-ci commence seulement à être valorisé dans l’intérêt de la société tout entière, hommes, femmes et enfants.

«Elles sèment le monde de demain» dresse le portrait de Générose, Christine et Germaine, trois femmes en marche vers leur émancipation.

du 3 au 7 octobre

Salon de l’éducation 2018

La solidarité mondiale en classe au Salon de l’Education

du 5 au 6 octobre

Journées d’automne 2018

Bienvenu.e à tous nos bénévoles
Deux journées de débroussaillage au cœur des forêts de la région luxembourgeoise !
septembre 2018 :

Rien pour ce mois

août 2018 | octobre 2018

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr

logo Vivre Ensemble
logo Miteinander Teilen
logo CIDSE
logo La coopération belge au développement
logo Portail FW-B - Portail de la Fédération Wallonie-Bruxelles
logo Triodos
logo culture.be