Analyses   15 décembre 2016

Décembre 2016

Alternatives et résistances : les deux bras du changement au Guatemala

par Maxime Caudron, Marie Dufaux et Renato Pinto

Depuis près de 500 ans, l’histoire du Guatemala est caractérisée par une exploitation intensive des ressources naturelles. La population rurale et, plus encore, la population maya se voient dépossédées de leurs droits et de leurs richesses depuis trop longtemps.

Chaque nouvelle étape dans l’histoire du pays n’a fait que reproduire les mêmes schémas d’exploitation depuis l’ère coloniale. Aujourd’hui, c’est le régime néolibéral qui est imposé aux Mayas comme au reste du monde. Pourtant, à travers la proposition d’alternatives et une résistance permanente, le changement de modèle prend progressivement de l’ampleur. Il n’est plus seulement un rêve mais devient peu à peu concret dans le quotidien des habitants de l’Altiplano guatémaltèque. Il s’agit là d’une invitation à croire au changement et surtout à s’y impliquer ici et maintenant.

PDF - 836.9 ko
TéléchargerConsulter




Avec le soutien de



Articles en rapport

13 mars 2017  Analyses

Souveraineté alimentaire et buen vivir

Bien vivre, s’épuiser ou résister ?

2 mars 2017  Radio

Carême 2017 : Bien vivre ou (s’)épuiser

Durant le Carême, Entraide et Fraternité nous invite à découvrir des liens entre la philosophie du Buen Vivir des peuples d’Amérique latine et l’encyclique Laudato Si’.
François Letocart nous détaille (...)

27 février 2017  Sens et foi

Déclaration des évêques de Belgique

Voici la lettre publiée par les évêques à l’occasion du 50e anniversaire de l’encyclique Populorum Progressio.
A l’occasion du 50e anniversaire de l’encyclique Populorum Progessio qui marqua un élan (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr