logo Entraide et Fraternité
22 avril 2015  Actualités

Colloque

L’agriculture familiale au cœur des politiques belges contre la faim

Coalition contre la faim

Le 21 avril 2015 avait lieu le colloque organisé par la Coalition contre la faim (CCF) intitulé "L’agriculture familiale au cœur des politiques belges contre la faim".

Les membres de la CCF ont pris l’initiative de mettre ce colloque sur pied suite au constat "qu’il existe une large consensus sur l’importance d’un soutien à l’agriculture familiale et du droit à l’alimentation pour nourrir le monde de demain, mais malgré ce consensus théorique, la réalité pratique est tout autre".

Cette journée a amené les participants à mettre en débat différentes questions liées à l’agriculture familiale parmi lesquelles on retrouve notamment l’agroécologie ; le marché libéralisé ; les acquis, les failles et les incohérences de la coopération au développement belge ; les implications du modèle agroindustriel ; le besoin d’un changement de paradigme et de mobilisation sociale.

TéléchargerConsulter

Afin d’enrichir notre réflexion sur ces thématiques, des intervenants de choix étaient présents tout au long de la journée : Jan Douwe Van Der Ploeg, Hilal Elver, Olivier de Schutter, Stineke Oenema et Ibrahima Coulibaly.

L’après-midi était consacrée à des discussions en ateliers autour de quatre thèmes : la cohérence des politiques par rapport au droit à l’alimentation et au soutien à l’agriculture familiale ; la sécurité alimentaire et nutritionnelle ; les investissements agricoles responsables et l’accès au marché.

En conclusion de ce colloque, chaque rapporteur des groupes présentait à l’assemblée les acquis, les questions en débats/suggestions et les engagements qui étaient ressortis de chaque atelier. Les derniers mots de la journées étaient réservés au ministre de la Coopération au développement,

Alexander de Croo qui a présenté la ligne politique de son ministère quant au soutien à l’agriculture. Il a confirmé l’importance d’une agriculture familiale pour lutter contre la faim sans pour autant préciser le modèle d’agriculture à soutenir. On peut dire que le ministre fait un pas dans la bonne direction mais il n’est pas encore question d’un véritable changement du système alimentaire afin de le rendre plus durable et juste. Rappelons aussi que Alexander De Croo, membre de l’Open VLD, soutient les accords de libre-échange qui pourtant sont néfastes pour l’agriculture paysanne.

Néanmoins, saluons les deux priorités de son ministère : le respect et la protection des droits de l’homme et la cohérence des politiques (notamment les politiques commerciales) en faveur du développement. Bien que de grands changement ne sont pas à attendre de la part du ministre de la coopération au développement, nous savons maintenant qu’un dialogue constructif est possible.





Articles en rapport

5 décembre 2018

Le droit à la participation des enfants

Pour une inclusion de tout le monde, y compris les filles !
5 décembre 2018    Analyses

Le Droit international : légitimation des accaparements de terres ?

par Carline Martinez et Maxime Caudron
Plusieurs instruments de droit international ont vu le jour depuis 2010. Malheureusement, force est de constater qu’ils n’ont ni enrayé le phénomène ni (...)
29 novembre 2018 • 20h00 –22h00 Agenda    Conférence-débat

JAI JAGAT 2020

La voix des sans-voix : la porter pour la faire porter

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr

logo Vivre Ensemble
logo Miteinander Teilen
logo CIDSE
logo La coopération belge au développement
logo Portail FW-B - Portail de la Fédération Wallonie-Bruxelles
logo Triodos
logo culture.be