Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité
8 juin 2020  Actualités

Covid-19

Aidez-nous à faire naître les sources d’eau au Brésil !

Ce temps de coronavirus est particulièrement difficile pour les populations sans accès à l’eau.

Contre le virus responsable du Covid-19, un lavage des mains vigoureux est un geste de protection très efficace. Un geste simple, qui protège de la mort, mais qui n’est pas accessible à tous par manque d’accès à l’eau. En juin, on dénombrait 32 568 personnes décédées du Covid-19 au Brésil. Au lieu de décroître, la crise sanitaire liée au Covid-19 s’aggrave de jour en jour dans le pays.

Au Brésil, les populations les plus pauvres et les plus isolées n’ont pas accès à l’eau. Trop souvent l’eau est injustement accaparée par les multinationales et polluée par l’agrobusiness. L’eau devient donc difficile d’accès pour les paysans qui vivent une situation de stress hydrique, encore accentuée par la crise sanitaire du Covid-19.

Car sans eau, pas de possibilité de se laver les mains pour se protéger du virus. Sans eau, pas de possibilité d’arroser ses cultures et de nourrir sa famille.

AIDEZ-NOUS À FAIRE NAÎTRE LES SOURCES D’EAU

Entraide et Fraternité s’est engagée à réhabiliter 8 sources d’eau pour garantir l’accès à l’eau potable à 160 familles de paysans. Elles ont besoin de vous pour restaurer la vie sur ces terres abîmées et faire jaillir les sources. Un projet d’autant plus essentiel en ces temps de pandémie. L’accès à l’eau permettra aux familles de pouvoir appliquer les gestes barrières pour éviter la propagation du Covid-19.


« Une source d’eau a une grande valeur pour notre communauté. Elle dessert 7 familles, sans compter les autres familles qui vivent plus bas. Tout le monde s’est impliqué dans le projet de création des sources d’eau et nous sommes très heureux de voir le résultat de cette récupération. Cette source d’eau nous sert pour la consommation d’eau tant pour une consommation propre que pour la production agricole », confie José Geraldes, paysan brésilien.


Un don de 328 € financera le cerclage complet de la source d’eau (rouleaux de fils de fer lisse, piquets de bois, poteaux de clôture).


Un don de 130 € permettra d’offrir à un paysan une formation aux techniques de réhabilition des sources d’eau.


Un don de 64 € permettra d’acheter 50 plants d’arbres pour protéger les sources d’eau.


Un don de 42 € permettra d’acheter du matériel pour creuser les sources (pioches, pelles, bacs).

Vous pouvez également faire un don par virement BE68 0000 0000 343 avec la communication "6589 sources Brésil".

À partir de 40 € vous bénéficiez d’une attestation fiscale qui me permet de récupérer 45 % de mon don.

À chaque source creusée, les paysans font ainsi renaître la vie pour toute leur communauté !

Merci de faire jaillir la vie pour ces communautés. Les paysans brésiliens comptent sur vous.





Lire aussi

Vrai/Faux sur les accords de libre-échange

par Hélène Capocci
La politique économique néolibérale, qui favorise toujours plus la mondialisation et la libéralisation de nos économies, a provoqué notre dépendance vis-à-vis (...)
3 juillet 2020    Lettres, déclarations, communiqués    Communiqué de presse

Violentes attaques contre une association haïtienne partenaire d’Entraide et Fraternité

Alors que la population haïtienne se mobilise pour répondre à la crise sanitaire du COVID-19, des paysannes soutenues par des projets d’Entraide et Fraternité (...)
1er juillet 2020    Haïti

Des mises en place inquiétantes pour l’avenir de la démocratie

Par Colette Lespinasse
Depuis le début de l’année 2020, des groupes armés qui contrôlent des quartiers populaires de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, gagnent du (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr