Inscription à la newsletter

logo Entraide et Fraternité
21 novembre 2016  Actualités

Rencontre Sud/Sud

Echanger pour mieux travailler !

Les techniciens agricoles de la région des Grands Lacs rejoignent leurs confrères malgaches pour échanger leurs expériences en matières agroécologiques.

Cette mission de formation et de partage d’expériences s’est déroulée du 12 au 22 octobre 2016 à Madagascar.

Lors du séminaire d’avril 2015, les partenaires d’Entraide et Fraternité avaient souligné l’importance de renforcer les synergies Sud-Sud en s’appuyant sur les capacités de chaque organisation, et en créant des espaces d’échanges d’expériences.
C’est dans cet objectif que les partenaires africains d’Entraide et Fraternité ont organisé un séminaire d’échanges d’expériences entre leurs techniciens agronomes accompagnateurs des communautés agricoles. Sept techniciens de la région des Grands Lacs mandatés par leurs organisations, l’OAP du Burundi, le CAB et GEADES du Sud Kivu - RDC et APROJUMAP du Rwanda, ont rejoint leurs homologues de Caritas Antsirabe à Madagascar pour partager leurs expériences.

Avec l’appui de deux consultants experts en agroécologie, la formation s’est centrée sur trois thèmes principaux :
- Les techniques de riziculture biologique
- Les techniques de productions rapide de fumure organique pour fertiliser les sols : le lombricompostage et la lutte biologique contre les maladies et parasites des cultures.
- L’agroécologie et les pratiques agroécologiques

Lors de cette formation, la théorie et la pratique n’ont cessé de se côtoyer ! Pour chaque thème, chaque participant a partagé son expérience et les techniques qu’il applique dans son organisation. Après les présentations théoriques, les échanges se poursuivaient sur le terrain, en mettant la main à la pâte ! A l’issue de la formation, les participants ont rédigé un plan d’action et se sont engagés à partager les pratiques acquises et à les mettre en œuvre avec les communautés agricoles qu’ils encadrent.
Les techniciens participants et les partenaires soulignent les apports positifs de cette synergie. Ils en retirent des leçons techniques à appliquer et à restituer à leurs collègues. L’apprentissage de pratiques agroécologiques leur permettra d’améliorer la productivité des sols, de diminuer les coûts de production, et d’avoir un impact écologique moindre.





Articles en rapport

13 décembre 2017

Le rôle des femmes au Burundi

La campagne de Carême 2018 met le focus sur le rôle des femmes au Burundi
25 juillet 2017    Philippines - AKMK

Jeunes autour du thème de la paix

AKMK, partenaire d’Entraide et Fraternité aux Philippines œuvre à sensibiliser les jeunes à devenir des acteurs de promotion de paix et de convivialité entre (...)
19 juin 2017

Madagascar dit non à la violence

En proie à la pauvreté et aux inégalités sociales, Madagascar vit dans un climat d’insécurité latent, que l’incurie des pouvoirs publics ne contribue pas à (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr