logo Entraide et Fraternité
Analyses   7 décembre 2016

Décembre 2016

Entreprises et respect des droits de l’Homme : Du volontaire au contraignant ?

par Maxime Caudron

L’écart est énorme entre la protection des droits de l’Homme et la protection du droit des entreprises multinationales

La lutte acharnée de la société civile contre les traités transatlantiques (CETA et TTIP) en témoigne : l’écart est énorme entre la protection des droits de l’Homme et la protection du droit des entreprises multinationales, octroyé notamment par des cours d’arbitrage privées, accessibles uniquement par les entreprises.

De plus, tandis que les traités internationaux portant sur les droits humains sont majoritairement non contraignants, les traités de commerce et d’investissement eux le sont bel et bien qu’ils soient négociés à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) ou bilatéralement entre deux Etats. Leur mise en œuvre est assurée par des instances comme les cours d’arbitrage privées.

TéléchargerConsulter




Avec le soutien de


Articles en rapport

9 novembre 2018    Communiqué de presse

Assassinat d’un défenseur des Droits Humains aux Philippines

ASTM, Groupe Terre, Autre Terre, INTAL et Quinoa appellent à un rassemblement solidaire le 12 novembre pour condamner le meurtre du défenseur des Droits (...)
26 octobre 2018    Documents de plaidoyer

Mettre fin aux abus des droits humains : l’Europe reste à l’écart

Traité des Nations unies sur les entreprises et les droits humains : les négociations avancent mais l’Europe reste à l’écart
22 octobre 2018

Carte blanche dans Le Vif

Traité "Entreprises et droits humains" : l’appel de la société civile ne peut rester sans réponse de la part de l’Europe

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr

logo Vivre Ensemble
logo Miteinander Teilen
logo CIDSE
logo La coopération belge au développement
logo Portail FW-B - Portail de la Fédération Wallonie-Bruxelles
logo Triodos
logo culture.be