logo Entraide et Fraternité

Inscription à la newsletter

20 février 2017  Actualités

Le CETA, on n’en voulait pourtant pas...

Le mercredi 15 février 2017, les eurodéputés se rendaient à Strasbourg pour une séance plénière importante, celle de la signature du CETA, l’accord de libre-échange entre l’Europe et le Canada.

Mais ils n’étaient pas les seuls à faire le déplacement. Un car rempli de citoyens déterminés est partit de Bruxelles la veille, bien décidés à clamer haut et fort, une fois de plus, que le CETA, on n’en veut pas !

Témoignage Strasbourg 15 février 2017
Eurodéputés, de quel côté êtes-vous ?
TéléchargerConsulter

Ainsi, environ 90 Belges motivés se sont joints à la mobilisation européenne, et parmi eux, une délégation d’Entraide et Fraternité et des Alter’actifs ! Le jour du vote, deux mobilisations ont eu lieu : une action de désobéissance civile à 07h30 du matin et une manifestation légale à 10h30, rejointe par plus de 700 personnes, se terminant aux portes du Parlement européen à midi, heure où les votes devaient être rendus.

Avant de se rendre à Strasbourg, les membres de la société civile ne se faisaient pas d’illusion : les chances pour que le Parlement vote contre le CETA étaient très minces. Ni l’action de désobéissance civile, ni la manifestation européenne n’avaient pour ambition de renverser la tendance ou ne s’attendaient à un retournement de situation de dernière minute inespéré. Le but était de montrer encore une fois le désaccord des citoyens avec la politique de libre-échange promue par l’Europe, contre laquelle ils se mobilisaient jusqu’au bout, même s’ils pressentaient que leurs représentants allaient les décevoir.

Dans cette optique, l’action du matin à laquelle environ 150 personnes ont participé, consistait à bloquer les deux entrées principales du Parlement en créant une chaîne humaine, couchés par terre. De cette manière, les eurodéputés étaient obligés d’enjamber les citoyens pour rentrer dans les bâtiments européens. Le message, brandi sur des banderoles et rappelé par des activistes déguisés en clowns, était « si vous votez POUR le CETA, vous piétinez la voix des peuples, vous piétinez la démocratie » !

Malheureusement, le vote annoncé à midi a confirmé ce message : 408 votes POUR, 254 votes CONTRE et 33 abstentions.

La déception est au rendez-vous bien sûr, mais soulignons tout de même que le nombre de CONTRE n’aurait jamais été aussi élevé sans les mobilisations qui ont eu lieu partout en Europe et au Canada ces trois dernières années. À présent, il nous reste 38 occasions de bloquer le CETA au moment de la ratification par les Parlements nationaux et régionaux.

Aussi, les nombreuses mobilisations ont eu également pour effet de remettre en débat la politique économique du libre-échange à laquelle l’Europe reste désespérément agrippée. Les actions menées contre les traités commerciaux questionnaient les eurodéputés : de quel côté êtes-vous ? Celui de la fuite en avant du néolibéralisme ou celui d’autres mondes possibles ?

Les pour et les contre du côté des eurodéputés belges…

Les POUR : Gérard Deprez (MR), Louis Michel (MR), Frédérique Ries (MR), Mark Demesmaeker (N-VA), Sander Loones (N-VA), Helga Stevens (N-VA), Anneleen Van Bossuyt (N-VA), Tom Vandenkendelaere (CD&V), Hilde Vautmans (Open VLD), Guy Verhofstadt (Open VLD), Lieve Wierinck (Open VLD) et Ivo Belet (CD&V).

Les CONTRE : Marie Arena (PS), Philippe Lamberts (Ecolo), Claude Rolin (CDH), Marc Tarabella (PS), Hugues Bayet (PS), Gerolf Annemans (Vlaams Belang), Bart Staes (Groen) et Pascal Arimont (CSP).





Articles en rapport

6 mars 2017    4 mars 2017, Place de la Monnaie

Action nationale de la Marche Mondiale des femmes

Entraide et Freternité participe !
Solidarité avec les femmes du monde entier ! Serrons la ceinture au gouvernement
28 octobre 2016

Signature de CETA

Partage d’une réflexion
Beaucoup parmi nous sont déçus de ce que Paul Magnette semble s’être couché. Evidemment, il faudra voir en détails ce qu’il a (...)
17 octobre 2016    Les traités transatlantiques vacillent.

Pour un Tout Autre Traité, d’urgence

STOP TTIP & CETA, START PROTECTING HUMAN RIGHTS.

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr