logo Entraide et Fraternité

Inscription à la newsletter

23 mai 2016  Actualités

Carême 2017

Le Guatemala sera à l’honneur ! Et ça se prépare !

Trois permanents d’Entraide et Fraternité sont partis au Guatemala en vue de préparer la prochaine Campagne de Carême de Partage.

Une délégation de trois permanents d’Entraide et Fraternité, Marie, Renato et Angelo, sont partis au Guatemala du 6 au 20 mai, en vue de préparer la prochaine Campagne de Carême 2017. Ils ont rencontrés les partenaires et rassemblé les premiers éléments pour les outils de campagne ! Voici un premier retour de la part de Marie.

La mission au Guatemala est très intense, les journées sont longues et bien remplies, riches de rencontres et d’échanges avec les communautés.
Lors des trajets, nous posons beaucoup de questions à notre guide pour comprendre la complexité du pays, des communautés, etc. Nous avons déjà rencontré quasi tous les partenaires : CEIBA, COINDI, CDRO, SERJUS et la RED KUCHUB’AL. Nous sommes accueillis comme des rois dans les communautés que nous rencontrons. C’est même parfois un peu gênant ! C’est motivant de rencontrer ces groupes de femmes qui se battent pour l’égalité de genre, l’accès à la terre, et qui participent à l’économie productive de leur famille et communauté, etc.

Voici quelques exemples de rencontres parmi d’autres…
- Avec SERJUS, nous avons eu l’occasion d’assister à un atelier d’éducation populaire permettant de renforcer la participation citoyenne des leaders locaux. L’atelier était justement donné à partir d’un arbre sur une affiche. Cela nous a rappelé nos animations Vivre Ensemble…
- Nous avons également rencontré Lesbia et Gladis. Lesbia, ayant reçu une formation en agroécologie de la part de SERJUS, est devenue promotrice et transmet son savoir à d’autres. Gladis est une jeune femme qui se bat pour défendre le territoire de sa communauté et y empêcher l’exploitation minière et hydroélectrique. En août 2015, une consultation populaire s’est déroulée dans 48 communautés, et plus de 8000 personnes ont voté contre l’autorisation de permis d’extraction minière, et seulement deux voix pour ! Le plaidoyer politique mené a porté ses fruits !
- Avec CEIBA, nous avons rencontré un groupe autogéré de femmes constituant une épargne collective afin de générer des activités rémunératrices.

Samedi, nous avons finalisé les malles sur le marché de Xela. Nous avions déjà acheté des produits agricoles auprès des communautés (maïs, fèves de cacao, haricots, etc...). Dimanche nous avons rencontré Monseigneur Ramazzini, un évêque très engagé auprès des communautés mayas. Il nous fera l’honneur d’ouvrir la campagne de Carême 2017. Aujourd’hui, nous allons nous rapprocher de la mine Marlin d’extraction d’or, à l’origine de la dégradation de l’environnement alentour, de la contamination des eaux, de la dégradation des maisons et de la propagation de maladies de la peau, bref un fléau pour les populations locales.

Le système d’organisation des communautés mayas est complexe, difficile à comprendre pour nous, et change d’une communauté à l’autre. Chaque communauté possède son Cocode (Conseil communal de développement) et chaque commune à son Comude (Conseil municipal de développement), des structures de l’Etat. Parallèlement, il y a la structure informelle Maya, qui a énormément d’importance. On nous parle de paraje, aldeas, communidades, consejos comunales, consejos comunitarios, alcaldias, alcalde communitario, grupos, comissiones, comités, etc. ça part dans tous les sens ! Même notre guide nous dit qu’après des années, elle ne comprend pas encore toute la complexité de l’organisation des communautés Mayas.

A bientôt pour vous raconter la suite des rencontres et préparer ensemble la Campagne de Carême 2017 !





Articles en rapport

4 novembre 2016

Opération 11.11.11 2016

Le 11 novembre 1966 : c’était il y a 50 ans. La première Opération 11.11.11 était organisée, avec un objectif : éradiquer la faim dans le (...)
16 septembre 2015

Le Guatemala à la croisée des chemins

Vers un avenir meilleur
Le Guatemala vit une crise politique sans précédent dans l’histoire du pays.
22 juin 2015    Mojoca - Guatemala

On nous traite comme des ordures et nous devenons des ordures

Assassinats, viols, humiliations, arrestations, pratiques mafieuses, sectes religieuses, sida et alcool ...

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr