Lundi 27 mars

Ma journée sans plastiques

Les plastiques sont au cœur de la production industrielle. Ils sont résistants, polyvalents, légers... mais leurs nombreuses qualités sont aussi leurs pires défauts pour l’environnement :

- La fabrication des plastiques utilise des ressources non renouvelables, comme le pétrole, et produit quantités de gaz à effet de serre.
- De plus, les travailleurs sont exposés à un mélange complexe de produits chimiques dont beaucoup sont reconnus comme substances cancérigènes ou perturbateurs endocriniens.
- La pollution des terres et, surtout, des océans est très importante : plastiques provenant des déchets, des décharges mal gérées, du tourisme, de la pêche... Mers, océans et grands lacs sont aujourd’hui envahis par ces déchets qui mettent des centaines d’années à se dégrader. Entraînés par les courants, les micro-déchets, issus de la fragmentation des macro-déchets au cours du temps, forment des « îles » et « continents » de plastiques. On en dénombre aujourd’hui six, le plus grand se situant dans le Pacifique.
- Les fragments de plastiques contiennent des adjuvants toxiques (cancérigènes, perturbateurs endocriniens) comme le BPA ou les phtalates et concentrent d’autres contaminants présents dans l’eau comme les PCB et la dioxine. Consommée par la faune marine, cette soupe de plastiques provoque maladies et mortalité. La contamination de la chaîne alimentaire (moules de la mer du Nord, thon de la Méditerranée...) est susceptible d’affecter aussi la santé humaine. L’impact global et à long terme de cette pollution sur les écosystèmes marins – et la santé humaine – est inconnu, mais s’ajoute à d’autres menaces (changements climatiques, acidification des océans, surpêche, pollution chimique...).

Face à ces problèmes, de nouveaux plastiques (biodégradables, fabriqués à partir de ressources renouvelables, etc.) se profilent comme solution. Mais constituent-ils réellement une alternative durable ? Ce n’est pas sûr…

C’est pourquoi nous vous proposons comme défi du jour de vous passer de plastiques. Comment ?
De la gourde au sac en carton, en passant par les bocaux en verre, voici quelques trucs et astuces pour bannir les plastiques pendant (au moins toute une journée) : Toutvert





Articles en rapport

14 avril 2017    Semaine 6

Samedi 15 avril

Je m’investis dans la préparation de la fête pascale dans ma communauté
12 avril 2017    Semaine 6

Mercredi 12 avril

Ma journée sans voiture
11 avril 2017    Semaine 6

Mardi 11 avril

Je m’inscris pour recevoir la lettre d’information d’Entraide et Fraternité

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr