Inscription à la newsletter

logo Entraide et Fraternité

Mardi 28 mars

Je pars à la découverte de l’écolo-nomie

« Il est plus économique de produire de manière écologique. » C’est à partir de cette affirmation, à contre-courant de la pensée traditionnelle, que, depuis dix-sept ans, Emmanuel Druon a transformé l’entreprise Pocheco à Lille, avec l’aide de ses cent vingt-deux collègues.

Alors que la plupart des entreprises sont encouragées à rechercher la rentabilité à n’importe quel prix, cet entrepreneur et son équipe font le pari que prendre soin de la planète et des êtres humains assure une véritable pérennité à leur activité. Car, comme il le répète : « nous, occidentaux, avons épuisé la lithosphère et ses ressources fossiles fissibles, minières et halieutiques. Les gens aussi sont épuisés. On peut encore produire et entreprendre mais sans détruire ».

Autonomie en eau et en chauffage, panneaux photovoltaïques, recyclage, reboisement, toit végétalisé, phytoépuration, isolation, suppression des produits chimiques et polluants, une stratégie globale est mise en place pour progressivement limiter au maximum l’impact de l’activité sur la biosphère. Et les résultats économiques sont là. Alors que Pocheco a investi dix millions d’euros ces quinze dernières années pour réduire son empreinte écologique, elle a, dans le même temps, réalisé quinze millions d’économies. Cette expérience a donné naissance au concept d’écolo-nomie, contraction d’écologie et d’économie.

Le défi du jour
Visionner l’interview suivante et faire le lien avec le poster de Carême 2017 et le buen vivir (voir jeudi 9 mars) :





Articles en rapport

14 avril 2017    Semaine 6

Samedi 15 avril

Je m’investis dans la préparation de la fête pascale dans ma communauté
12 avril 2017    Semaine 6

Mercredi 12 avril

Ma journée sans voiture
11 avril 2017    Semaine 6

Mardi 11 avril

Je m’inscris pour recevoir la lettre d’information d’Entraide et Fraternité

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr