logo Entraide et Fraternité
14 novembre 2013  Actualités

Philippines

Nos partenaires portent secours aux sinistrés. Aidez-les !

Certains de nos partenaires philippins sont sur les lieux de la catastrophe de typhon. Les populations manquent de tout. Merci de votre aide.

Certains de nos partenaires philippins de Mindanao sont partis porter secours à leurs compatriotes en détresse. Ils sont sur les lieux de la catastrophe actuellement. Les populations manquent de tout : eau potable, vêtements, médicaments, nourriture. Faites un don rapidement. Merci de votre aide.

Faites un don pour aider nos partenaires philippins à intervenir via le compte : BE68 0000 0000 34 34 avec la mention « Urgence Philippines » ou directement en ligne en toute sécurité.N’oubliez pas d’inscrire "Urgences Philippines" dans le champ commentaire pour que votre don serve directement à aider nos partenaires philippins.

PNG - 4 ko

© nassa.org.ph

Le nombre de victimes du typhon s’élève désormais à plus de 2 000 corps retrouvés, alors qu’il y a encore de nombreuses victimes qui restent sous les décombres ou ont été emportées par les eaux.
Les survivants sont face à un immense chaos, y compris les personnels des administrations et des autorités publiques qui sont censés organiser l’aide aux rescapés. Plus de 580 000 personnes ont dû quitter leurs maisons détruites et se retrouvent notamment dans des centres d’accueil pour personnes déplacées. Certains de nos partenaires philippins de Mindanao sont partis porter secours à leurs compatriotes en détresse dans les Visayas.

Dégâts à Mindanao mais priorité à l’extrême urgence aux Visayas

Certaines régions de Mindanao ont aussi été frappées, mais la priorité des partenaires d’Entraide et Fraternité est actuellement de venir au secours des victimes les plus touchées dans la région des Visayas, au centre des Philippines. Une première délégation de 3 personnes a quitté Iligan City et a pris le bateau vers Cebu, afin de se rendre ensuite sur l’île de Bantayan et vers la ville d’Ormoc (Leyte). Leur mission première consiste

  • à évaluer les besoins et capacités sur le terrain,
  • à prévoir et planifier l’assistance à apporter aux populations sinistrées.

Forts de leur expérience après les typhons qui ont frappé Iligan et Cagayan de Oro au cours des deux dernières années, ils apporteront également leur appui pour organiser l’appui aux personnes qui se retrouvent dans des camps de déplacés en vue de distribuer les secours d’urgence d’une façon ordonnée. Car les besoins essentiels comme la nourriture, l’eau, des vêtements et médicaments doivent être acheminés et distribués de façon équitable.
Nourriture, eau, médicaments, vêtements : il manque de tout

Le manque d’eau et de nourriture est d’autant plus dramatique que les routes et voies d’accès sont très difficilement praticables pour acheminer l’aide aux populations durement touchées. Les conditions sanitaires déplorables accentuent les risques de maladie, contamination, et épidémie.
L’ampleur et la gravité des conséquences du typhon ont amené le Président Benigno Aquino Jr. à déclarer le pays en « état de catastrophe nationale ».

Après la phase d’urgence, nos partenaires prévoient un appui à la réhabilitation et le renforcement de leur campagne sur les enjeux climatiques.

Votre DON permet aux partenaires philippins d’Entraide et Fraternité de venir en aide à leurs compatriotes du centre du pays.
Merci pour votre appui généreux.
Vous pouvez faire un don pour aider nos partenaires philippins à intervenir via le compte : BE68 0000 0000 34 34 avec la mention « Urgence Philippines » ou directement en ligne en toute sécurité.N’oubliez pas d’inscrire "Urgences Philippines" dans le champ commentaire pour que votre don serve directement à aider nos partenaires philippins.

PNG - 4 ko




Articles en rapport

3 avril 2019 • 14h00 –18h00 Agenda    Animation Nord/Sud

Une terre, de la nourriture, un avenir…

Malgré le changement climatique, le régime martial, la lutte pour pouvoir cultiver la terre… Nos partenaires philippins amènent le message d’une jeunesse (...)
27 mars 2019    Echos des activités

Jam, le retour en classes !

En 2015, Jam (alias Jamel Ann Caylan) était sur les bancs de l’université de Marawi (Philippines) pour suivre ses études en communication dans le milieu (...)
25 mars 2019    Echos des activités

Grande fête du Carême de partage à Bruxelles

Pour transformer notre monde en le rendant plus juste et plus fraternel…

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr