logo Entraide et Fraternité

Samedi 10 mars

Je lutte contre l’obsolescence programmée

L’obsolescence programmée est une stratégie visant à réduire la durée de vie d’un produit pour augmenter son taux de remplacement et provoquer un nouvel achat prématurément.

« C’est inculquer à l’acheteur le désir de posséder quelque chose d’un peu plus récent, un peu meilleur et un peu plus tôt que ce qui est nécessaire. » (Brooks Stevens, designer industriel américain, 1954).
Ces pratiques des constructeurs mises en place de façon plus ou moins concertée et consciente sont dénoncées par les associations environnementales depuis longtemps. Avec les fortes problématiques environnementales et économiques qu’elles posent, les stratégies de croissance des industriels fondées sur une surconsommation sont, en effet, aujourd’hui fortement remises en cause.

Avec une forte accélération de l’innovation technologique, les produits sont devenus toujours plus performants mais également moins résistants et plus rapidement renouvelés. Les mécanismes impliqués dans cette obsolescence des objets peuvent être techniques (« réparabilité », compatibilité avec les avancées technologiques) mais également de l’ordre du psychologique lorsque le consommateur est poussé à acheter un nouveau produit alors que l’ancien fonctionne encore…

Plus d’infos : Alternatives à l’obsolescence programmée

Alors, pour sortir de ce modèle économique non soutenable par excellence, nous vous proposons comme défin du jour de mettre de côté trois appareils à réparer et de vous prendre rendez-vous au repair-café le plus proche de chez vous !
Des endroits conviviaux et sympathiques où l’on répare tout, ou presque… : Réseau de Consommateurs Responsables - Repair Café





Articles en rapport

13 mai 2019    Analyses

Arbitrage : quand les entreprises transnationales bloquent la transition agroécologique

par Renaud Vivien
La mise en place d’une transition agroécologique « indissociable de la souveraineté alimentaire » constitue une nécessité urgente pour nourrir l’humanité et (...)
3 mai 2019

CETA : le système d’arbitrage bloque toujours la transition sociale et écologique

Carte blanche par Renaud Vivien d’Entraide et Fraternité, parue dans le Vif le 1er mai.
26 mars 2019 • 19h00 Agenda

Producteurs locaux et consomm’acteurs

Echanges Nord/Sud

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr