logo Entraide et Fraternité
14 mars 2016  Actualités

Tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous serons en marche !

Déclaration de la Marche Mondiale des Femmes - Belgique 8 mars 2016

La Marche Mondiale des femmes est un mouvement féministe international, démocratique, autonome, transparent et créatif. Il regroupe plus de 5000 réseaux, organisations et militants-es de 164 pays et régions qui ont un but commun : marcher tant que les femmes ne seront pas libres.
L’ensemble de ces revendications est le résultat d’une collaboration active entre toutes les organisations et militantes de la Marche Mondiale de Belgique. Les revendications de la Marche Mondiale des Femmes 2016 mettent en avant les femmes migrantes et réfugiées. Elles sont axées autour des violences faites aux femmes et des effets des politiques d’austérité qui fragilisent le statut des femmes, les ménages à faible revenu mais également les associations des femmes.
Malgré l’engagement formel à promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, les politiques gouvernementales aux différents niveaux de pouvoir poursuivent la voie de l’austérité, sans tenir compte de ses conséquences désastreuses sur les populations en particulière celles en situation précaire, davantage exposées aux discriminations comme les jeunes, les étrangers et notamment les femmes.
Les moyens alloués par le gouvernement, déjà insuffisants, ne font hélas que diminuer ; en effet près de 4 associations belges sur 10 (38%) ont vu leurs subsides publics permanents diminuer en 2015, relève le 6e Baromètre des associations de la Fondation Roi Baudouin. Selon celui-ci, « ces changements progressifs forcent les associations à fonctionner différemment, dans une logique qui se rapproche de l’entreprise, avec des financements de moins en moins permanents, au profit de sources privées et de financements sur appel à projet » . Les associations des femmes sont touchées de plein fouet par cette réalité
Pourtant, l’austérité n’est pas la seule réponse possible face aux déficits des finances publiques. La Marche Mondiale des Femmes souhaite particulièrement mettre en lumière les implications et alternatives possibles aussi bien au niveau mondial que local.

Lisez le texte complet :

Tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous serons en marche !
Déclaration de la Marche Mondiale des Femmes
Belgique 8 mars 2016
TéléchargerConsulter




Articles en rapport

23 novembre 2018    Analyses    Traité « entreprises et droits humains » :

L’appel de la société civile ne peut rester sans réponse de la part de l’Europe

par Hélène Capocci
Du 15 au 19 octobre 2018, le Conseil des Droits de l’Homme2 des Nations Unies à Genève a été le théâtre de la quatrième session de négociations d’un traité visant (...)
9 novembre 2018    Communiqué de presse

Assassinat d’un défenseur des Droits Humains aux Philippines

ASTM, Groupe Terre, Autre Terre, INTAL et Quinoa appellent à un rassemblement solidaire le 12 novembre pour condamner le meurtre du défenseur des Droits (...)
26 octobre 2018    Documents de plaidoyer

Mettre fin aux abus des droits humains : l’Europe reste à l’écart

Traité des Nations unies sur les entreprises et les droits humains : les négociations avancent mais l’Europe reste à l’écart

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr

logo Vivre Ensemble
logo Miteinander Teilen
logo CIDSE
logo La coopération belge au développement
logo Portail FW-B - Portail de la Fédération Wallonie-Bruxelles
logo Triodos
logo culture.be