logo Entraide et Fraternité
Analyses   3 juin 2019

Agroécologie genrée en Amérique centrale

par Guisela Azurduy, relecture : Sarah Crosset

Expériences de partenaires d’Entraide et Fraternité au Guatemala et au Nicaragua

Entraide et Fraternité défend une pratique de l’agroécologie qui soit porteuse d’émancipation pour les communautés rurales, y compris pour les femmes en particulier. Or, cette émancipation n’est pas automatique. Sur base de leurs expériences, nos partenaires d’Amérique centrale (Guatemala et Nicaragua) attirent notre attention sur une série de conditions préalables, interdépendantes et complémentaires, qui devraient assurer la transition vers un système alimentaire et agricole durable, y compris en terme d’égalité des sexes.
Aujourd’hui, des expériences montrent dans quelle mesure les pratiques agroécologiques contribuent positivement à l’autonomisation des femmes dans les communautés rurales : de la valorisation de leurs connaissances à l’amélioration de leurs droits en matière d’accès aux ressources (notamment à la terre), en passant par la prise de responsabilités et de décisions3. De nombreuses femmes à travers le monde font déjà l’expérience d’une autonomie accrue et d’un plus grand pouvoir de décision, tant en famille qu’au sein des communautés4. Malgré ces avancées, les obstacles à surmonter pour atteindre une véritable égalité entre hommes et femmes restent encore nombreux. Un bref rappel de ces obstacles nous permet de faire le point sur la situation actuelle des femmes en Amérique latine, en particulier au Nicaragua et au Guatemala.




Avec le soutien de

Fédération Wallonie Bruxelles


Vidéo

mardi 22 octobre

Les midis d’Entraide et Fraternité

Le Nicaragua ou la lente humanisation d’une société et d’une Église

samedi 26 octobre

Demain dans nos mains

Conférence « Des éco-pratiques pour se relier aux autres, à la terre, à soi »

Articles en rapport

Les déclarations de politique régionale

par Anne Berger
Quelles directions pour l’agriculture wallonne et bruxelloise ?
22 octobre 2019 • 12h00 –14h00 Agenda

Les midis d’Entraide et Fraternité

Le Nicaragua ou la lente humanisation d’une société et d’une Église
27 septembre 2019    Analyses

Pourquoi Banque mondiale et agroécologie ne font pas ménage ?

par Renaud Vivien
Banque mondiale : frein ou tremplin pour l’agroécologie ?

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr