logo Entraide et Fraternité
10 février 2020  Actualités

Le Sud-Kivu a aussi sa foire agricole !

Plongée au cœur de ce rassemblement de la paysannerie congolaise

La 12ème édition des journées champêtres de Walungu (Province du Sud-Kivu), devenu le rassemblement incontournable de la paysannerie congolaise dans la région, a réuni début janvier plus de 3000 visiteurs venus des collines du Sud-Kivu et des alentours de Bukavu. Un véritable succès, qui se renforce chaque année, pour cet évènement qui revalorise les savoirs paysans et les produits d’une agriculture respectueuse de la terre et de ceux qu’elle nourrit, à l’opposé de l’agrobusiness des grandes multinationales qui détruit tout sur son passage et dont les produits déferlent dans la Province du Sud-Kivu.

Organisée par les trois partenaires locaux d’Entraide et Fraternité, à savoir le CAB (Comité pour l’Autopromotion à la Base), l’APEF (Association pour la Promotion de l’Entreprenariat Féminin) et le GEADES (Groupe d’Étude et d’Action pour le Développement du Sud-Kivu), ces journées ont permis à plus de 85 coopératives agricoles et organisations paysannes provenant des divers territoires de la province du Sud-Kivu de présenter les fruits de leur dur labeur, exécuté dans un contexte sécuritaire et économique qui reste difficile.
Des dizaines d’aliments différents (riz, avocats, patates douces, maïs, bananes, miel…) issus de l’agriculture écologique ont été exposés dans les stands qui ont littéralement été envahis par les visiteurs venus en masse, les journées champêtres ayant attirés plus de 3000 personnes, un record depuis sa création.
Les produits agricoles transformés ont eu le plus de succès et se sont vendus en quelques heures : huile de palme, farine de manioc, vin d’ananas… Une belle reconnaissance pour les partenaires d’Entraide et Fraternité qui forment les coopératives (et fournissent du matériel adéquat) aux techniques de transformation des produits agricoles bruts.

JPEG - 588.1 ko
JPEG - 433.9 ko


La foire bouscule les traditions !

Cette 12ème édition a permis de bousculer les traditions en décernant de nombreux prix aux produits des coopératives composées et dirigées majoritairement par des femmes.
Une fierté énorme pour ces femmes qui constituent la plus grande part de la main-d’œuvre agricole dans la région mais qui ne sont pas reconnues et même bien souvent mises à l’écart au profit des hommes.

JPEG - 573.1 ko
JPEG - 589 ko


Une belle récompense également pour le travail de notre partenaire, l’APEF qui accompagne ces coopératives et vise depuis sa création l’émancipation économique et sociale des femmes du Sud-Kivu.

Des promesses politiques... qui restent à confirmer

La présence du gouverneur de la province du Sud-Kivu, Théo Ngwabije, accompagné d’une importante délégation comprenant entre autres le ministre provincial de l’agriculture, a renforcé la portée de l’évènement.
Le gouverneur a félicité chaque paysan et paysanne, membres des coopératives soutenues par les associations partenaires d’Entraide et Fraternité, pour la qualité de leur travail qui permet notamment de diminuer les importations de denrées alimentaires et ainsi renforcer la sécurité et la souveraineté alimentaire du Sud-Kivu.

JPEG - 476.9 ko

Mais Théo Ngwabije s’est surtout engagé personnellement à rétablir la sécurité dans les zones rurales (où les exactions des milices locales restent monnaie courante) et à réhabiliter les routes (actuellement impraticables), deux facteurs qui freinent le développement agricole dans la région.
Des promesses que les partenaires d’Entraide et Fraternité n’hésiteront pas à suivre.

Un lieu de renforcement des liens et des connaissances

Des conférences ont également été organisées et ont permis aux paysans d’échanger sur des thématiques centrales : accès à la terre et problèmes fonciers (par Maître Amato Ntabala, avocate au Barreau du Sud-Kivu), l’entreprenariat rural (par un jeune accompagné par le CAB) ou encore impact du changement climatique sur l’agriculture écologique (par Bitundu Mwana Ntanya, enseignant à l’Institut supérieur de développement rural de Bukavu).
Les échanges entre les paysans se sont poursuivis au-delà des conférences et ont abouti à la volonté de créer un réseau inter-coopératives. Ce réseau aurait pour objectif de faciliter des partenariats de vente entre coopératives, de mener des actions communes de plaidoyer envers les autorités…
La création d’un marché solidaire au Sud-Kivu est décidemment en route !





Avec le soutien de

Direction générale Coopération au développement et Aide humanitaire


Soutenu par la coopération belge au développement dans le cadre du programme « Souveraineté alimentaire pour tous » (2017-2021)

Lire aussi

11 septembre 2019

Quatre évêques proches nommés cardinaux

Récemment, treize évêques ont été promis à la fonction de cardinal par le Pape François. Parmi eux, quatre sont proches des actions d’Entraide et Fraternité. (...)
24 juillet 2019    République Démocratique du Congo

Un agent de sécurité de Feronia tue un membre de l’ONG RIAO

Un défenseur des terres violemment tué par un garde de sécurité d’une compagnie canadienne d’huile de palme en République Démocratique du (...)
19 juin 2019    Juste Terre !

Juste Terre ! n° 161

Une agriculture paysanne familiale respectueuse de la nature et des hommes et des femmes, rentable et créatrice d’emplois : une utopie ? Non (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr