logo Entraide et Fraternité
24 avril 2019  Actualités

RANA PLAZA : NEVER AGAIN

LES ENTREPRISES AUSSI DOIVENT RESPECTER LES DROITS HUMAINS. IL FAUT UNE LOI !

Ce 24 avril 2019, nous célébrons un bien triste anniversaire. Il y a 6 ans, jour pour jour, le Rana Plaza s’effondrait. Cinq usines étaient hébergées dans le bâtiment. Des milliers de travailleurs, pour la grande majorité des femmes, y produisaient des vêtements pour le marché occidental..

La catastrophe de Bophal en Inde, la pollution à grande échelle causée par Chevron en Equateur, les violations des droits du travail de la part de Samsung, le déversement d’amiante par Eternit en Inde, les violations des droits humains par le géant agricole belgo-luxembourgeois SOCFIN en Sierra Leone, etc.

Le Rana Plaza n’est hélas pas le seul exemple, dans l’histoire récente, de violations des droits humains ou de dommages environnementaux commis par des entreprises.
Rana Plaza : plus jamais ça !? Nous l’avons entendu maintes fois mais sans se concentrer sur un cadre juridique qui clarifie les règles et les impose à toutes les entreprises, une nouvelle catastrophe, au Bangladesh ou ailleurs dans le monde, n’est pas à exclure.

En ce 24 avril, au nom de nos organisations et syndicats et des dizaines de milliers de victimes de violations des droits fondamentaux commises par des entreprises, nous exhortons les partis politiques belges à adopter une loi nationale lors de la prochaine législature qui oblige les entreprises à respecter effectivement les droits humains et de l’environnement dans le cadre de leurs activités et qui les rende légalement responsables si elles ne le font pas.

 Signez la pétition pour mettre fin aux tribunaux d’arbitrage privé sur https://rules4corporations.org





Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr