Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Simplifier le business

Regards croisés sur les zones franches de Madagascar et d’Haïti

« Terre riche et fertile ; 18 000 000 ha de terre cultivable ; 35 000 000 ha de terre de pâture ; personnes sympathiques et travailleuses ; coût de production compétitif avec un salaire minimum de 70$/mois ; un marché local très ouvert (80% d’importations) ; … EDBM simplifie le business ».

Ces propos sont extraits d’une vidéo promotionnelle de l’Economic Development Board of Madagascar (EDBM), l’agence gouvernementale visant à promouvoir l’investissement étranger. Comme on peut le lire, le secteur agricole semble offrir de nombreux avantages pour les entreprises en quête d’investissement rentable. Mais quels sont les impacts sur l’agriculture locale ou l’insécurité alimentaire, qui touche près de la moitié de la population malgache ?

Cette analyse revient sur la façon dont l’agro-industrie et la libéralisation économique sont utilisées comme raccourci pour répondre au problème de la faim et de la pauvreté. Les « zones franches » constituent un outil puissant dans ce sens, pour les convaincus du progrès par le (l’agro)business. Passons au crible ce phénomène aux répercussions multiples à travers deux contextes distincts : Madagascar et Haïti.

Haïti était le pays phare de la campagne 2020 d’Entraide et Fraternité. En 2022, c’est Madagascar qui est à l’honneur. La mise en parallèle de ces deux pays nous révèle des situations très similaires quant à l’orientation des politiques économiques et agricoles et leurs conséquences sur les communautés paysannes.





Lire aussi

28 novembre 2022    Radio

Agrobusiness contre agriculture paysanne à Madagascar

avec Jao Rajoelisolo et Renaud Vivien
Le gouvernement malgache mène une politique favorable aux grosses entreprises de l’agrobusiness.
22 novembre 2022    Analyses    En 2022 et au-delà

Aux côtés des pêcheurs artisans

par Jacques Briard, Béatrice Gorez et Joëlle Philippe
Le combat des travailleurs et travailleuses de la pêche et de l’aquaculture artisanales des pays du Sud est celui des droits humains.
8 novembre 2022    Etudes    Madagascar

L’agrobusiness contre l’agriculture paysanne

Laurent Delcourt (CETRI)
Politique foncière, stratégie nationale de l’agrobusiness et relance des investissements à grande échelle

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr