logo Entraide et Fraternité
Echos des activités   29 mars 2019

Une journée à Soignies

Une superbe météo a coloré le programme, résultat de démarches coordonnées.

Joy, notre témoin, a pleinement vécu les activités proposées, soit ensemble avec l’Equipe soit de porte à porte entre.

Le milieu agricole de l’entité de Soignies s’est intéressé à la campagne d’Entraide & Fraternité au-delà du simple accueil en témoignant avec simplicité et franchise de son quotidien et de ses perspectives.
TERRE, NOURRITURE et FUTUR ont été, comme préparés par Entraide & Fraternité, les mots clés de la journée.
Les rencontres ont abordé l’implication des femmes dans l’exploitation jusqu‘à la succession difficile par les plus jeunes, en passant par l’impact climatique et les besoins d’une autre relation entre l’agriculture et la société.
Les quatre exploitations visitées ont permis de connaître et d’apprécier l’évolution du secteur au regard des mots clés qui constituent autant de défis pour tous les habitants de la planète !
Du jeune couple, sans expérience, lancé dans le maraîcher avec 1 ha jusqu’à la 7e génération qui décide de réorienter son exploitation de 77 ha sur le bio certifié au prix de 10 ans d’efforts…
Depuis la 3éme génération qui choisit de renoncer à un élevage intensif, visant l’autosuffisance de fonctionnement et concentré sur la qualité de production jusqu’au jeune de 22 ans, passionné de la nature, osant, sur 42 ares, une activité maraîchère en réintroduisant le cheval !
Tous ont témoigné d’un nécessaire changement dans nos pratiques… et de notre consommation, dans l’intérêt commun de notre climat mais aussi de notre santé et de nos relations humaines, notamment par les circuits courts .
Tous ont démontré que ces nouveaux comportements demandent de s’arrêter pour se questionner et choisir, mais aussi requièrent de la détermination pour agir durablement au risque de ne pas toujours être bien compris voire d’être marginalisés.

Défis et solidarité

Les vécus de ces agriculteurs nous ont démontré le parallélisme des enjeux , ici et là-bas !
Le « miroir » nous a rapprochés notamment sur la difficulté de disposer des terres (accès à la propriété et spéculation foncière), les exigences de semences autochtones, l’émancipation des fertilisants et pesticides coûteux et nuisibles pour notre alimentation et la nécessaire implication citoyenne pour concrétiser les politiques requises !
Ces démarches créent de nouvelles solidarités permettant de vivre ensemble tout en gardant nos identités respectives et d’envisager le futur !
Aux Philippines, dont Mindanao, la disparité de la population entre musulmans, catholiques et indigènes est entretenue par un contexte politique tendu où les autorités n’assument pas les règles démocratiques et se font complices d’acteurs économiques sans scrupules ! Les associations de paysans soutenues par Entraide & Fraternité parviennent à recréer la cohésion des populations autour notamment de l’autosuffisance alimentaire.
Chez nous, la sécurité, la liberté et la démocratie sont garanties, mais exerçons-nous suffisamment nos droits et devoirs de citoyens ? Prenons-nous suffisamment d’engagements pour le changement et l’avenir ? Tout simplement, les changements de consommation dans notre vie quotidienne constituent les petits pas pour l’heureuse transformation de notre société : les circuits courts… et équitables (merci à Oxfam et à ses Magasins du Monde !).

Merci à chacune des personnes rencontrées pour avoir pu mesurer et vivre la dimension universelle, c’est-à-dire d’habitants de la même planète, ensemble, quelles que soient les convictions et références !
C’est d’ailleurs, celle de l’Eglise catholique… donc, universelle !
Merci aux membres de l’Equipe qui ont fait feu de tous leurs talents respectifs, tout au long des préparatifs et de la réalisation de la journée PARTENAIRES !

Henry Maillard, volontaire à E&raide et Fraternité (équipe « Partenaires » à Soignies)





Articles en rapport

12 avril 2019    Echos des activités

Une campagne a germé en Brabant wallon

Mi-mars, nos partenaires philippins atterrissaient en Belgique. Après un long trajet, peu d’heures de sommeil et un bon décalage horaire, nous retrouvons (ou (...)

12 avril 2019    Juste Terre !

Juste Terre ! n° 159

Quand on parle de solidarité internationale ou de coopération au développement, on pense prioritairement au travail de terrain, effectué - en tout cas dans la (...)
9 avril 2019    Echos des activités

Dire nous

Une après-midi pour « dire nous » à Verviers, avec Doreen

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr