logo Entraide et Fraternité

Inscription à la newsletter

Présentation du secteur politique

Le secteur politique répond à la troisième mission d’Entraide et Fraternité : interroger les mécanismes produisant la pauvreté et l’injustice dans le monde et mettre en place des leviers politiques pour changer les situations injustes.

L’objectif du secteur politique est triple :
(1) Dénoncer les freins à la souveraineté alimentaire au Nord et au Sud.
(2) Renforcer le courant de propositions d’alternatives en faveur de celle-ci.
(3) Prendre en compte l’équité de genre de façon transversale et spécifique dans ces thématiques.
Le secteur politique produit des analyses et des études politiques. Celles-ci aboutissent à des recommandations dans lesquelles celles des partenaires Nord et Sud sont intégrées et relayées.

Le travail de plaidoyer se base donc sur une double expertise, thématique (maîtrise des contenus) et de terrain (légitimité et connaissance approfondie des mouvements), en lien avec les partenaires et les réseaux Nord et Sud. Ce plaidoyer, en lien avec les mouvements citoyens, est destiné aux décideurs politiques belges et européens afin qu’ils prennent conscience de la nécessité d’une perspective de souveraineté alimentaire et de l’importance d’appuyer une agriculture familiale et paysanne et ce, au Nord comme au Sud. Ils sont aussi interpellés pour soutenir les alternatives citoyennes de promotion des droits humains, en particulier ceux en lien avec la souveraineté alimentaire et les rapports de genre.

Pour ce faire l’action du Secteur Politique s’oriente autour de trois axes :

1. Les alliances et les « partenaires » :
Plusieurs types de partenariats sont distingués :
-  Les partenaires réseaux et groupes de travail (GT) dans lesquels nous sommes impliqués de façon active (c’est-à-dire : dans la relecture de documents, coorganisation d’événements de plaidoyer, etc.) Nos partenaires sont : Coalition contre la faim (CCF), GT Accaparement des terres de la CCF, BeGender et Conseil consultatif genre et développement (GT Cohérence des politiques), Commission politique du CNCD, Groupe Ressources naturelles de la CIDSE, Plateforme Souveraineté alimentaire (commerce et agriculture).
-  Les partenaires Sud, éventuels témoins politiques, qui participent à la campagne de Carême et ceux/celles qui participent aux lobby tours/colloques en dehors de la campagne de Carême.
-  Les partenaires Nord : les ONG défendant la souveraineté alimentaire, les associations prenant en compte spécifiquement en compte les rapports de genre, les associations de la société civile environnementalistes, de consommateurs, les syndicats agricoles, les centres de recherche, Hautes écoles et Universités, des personnes ressources clés (Rapporteur des Nations Unies, professeurs internationalement connus pour leurs positions en faveur de la SA, etc.)
Au sein des partenaires Nord, plusieurs sont des partenaires « de longue date » et appartiennent à la famille sociologiquement chrétienne : CETRI (LLN), Commission Justice et Paix (CJP), Broederlijk Delen ; FIMARC et MIJARC.

2. Les dossiers et analyses
Les dossiers et analyses servent à informer les citoyens et les décideurs sur des problématiques clés de notre société et proposer des pistes de réflexion, en vue d’une prise de conscience collective pour aboutir à un changement durable. Ces dossiers sont par ailleurs portés par les réseaux dans lesquels Entraide et Fraternité est impliquée.
Les thématiques politiques sont les suivants :
-  Approche par les droits (Droits des paysans et des femmes rurales, Traité contraignant de l’ONU, ...)
-  L’analyse des impacts des accords de libre-échange (CETA, TISA, TTIP, …)
-  L’égalité des sexes dans le monde agricole et rural et dans le milieu du « développement » en général
-  Cohérence des politiques de coopération avec les autres politiques dont les relations avec le secteur privé
-  Les avancées dans le cadre de la régulation commerciale agricole et alimentaire (PAC, Exception agricole, achats publics, les Directives volontaires sur la terre, …)
-  Les avancées en matière d’alternatives au système agroalimentaire dominant (agroécologie, circuits courts, …)

3. Les décideurs politiques
Les décideurs politiques sont des ministres, membres de cabinets ou de bureau d’étude de partis, parlementaires, fonctionnaires, et ce, à différents niveaux de pouvoir (régional, communautaire, fédéral, européen et international, parfois provincial et communal).
Les stratégies d’incidence auprès des décideurs se diversifient selon l’objectif à atteindre et selon l’actualité.

N’hésitez pas à nous soutenir en partageant nos analyses,en nous invitant à alimenter des discussions témoigner sur les thématiques de votre choix ou en participant à nos actions de mobilisation citoyenne. Vous pouvez aussi devenir volontaire au Secteur Politique.





Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr