logo Entraide et Fraternité

Contre la violence faite aux femmes

SOFA : le cri de femmes et fillettes haïtiennes

Solidarité des Femmes Haïtiennes

SOFA assure la participation des femmes aux activités du projet.

Depuis 1987, SOFA (Solidarite Fanm Ayisyèn, Solidarité Femmes Haïtiennes) lutte activement contre les violences à l’égard des femmes et pour la construction d’une société égalitaire entre hommes et femmes. Dans ses centres, SOFA a accueilli plus de 2 370 femmes et fillettes victimes de violences très graves. Carole Jacob, coordinatrice de SOFA, nous explique le bilan du travail réalisé par les 8 000 femmes bénévoles du mouvement.

Depuis 2002, SOFA offre des services directs aux femmes et aux filles victimes de violence à travers son Programme d’Accueil et d’Accompagnement. Ce programme propose un accueil pour les femmes et un volet plaidoyer auprès des responsables politiques locaux et nationaux. Les services d’accueil (médicolégal, psychosocial, juridique, social) sont situés dans quatre départements et accessibles aux femmes et aux filles des communautés les plus reculées. Cet accueil s’organise dans les
centres Douvanjou et est animé par des intervenantes bénévoles,
membres de l’organisation.

Les vingt-et-un centres d’accueil de jour et d’accompagnement de SOFA couvrent quatre départements : Grand-Anse, Sud-Est, Ouest, Artibonite. Chaque année, SOFA publie un rapport qui dresse un bilan de son travail mais qui sert aussi d’outil de plaidoyer pour interpeller les instances de l’Etat et les décideurs sur l’urgence d’agir pour éradiquer la violence contre les femmes et les filles.

La violation des droits des femmes et des filles, par la violence qu’elles subissent, reste toujours préoccupante en Haïti. Pour la seule période juillet 2010 à octobre 2011, 2370 femmes et filles sont venues dans les 21 Centres d’Accueil déclarer les violences qu’elles subissent, que ce soit à la maison, dans les quartiers ou dans les abris provisoires.


« La situation des femmes et des fillettes dans les camps de déplacés, explique Carole Jacob, coordinatrice de SOFA, est très préoccupante. Sur les 2370 victimes accueillies, 267 viennent de ces camps de la zone métropolitaine, dont neuf petites filles et adolescentes (âgées entre 7 et 17 ans) ont été victimes de viols par des inconnus. Parmi ces 267 cas, nous avons relevé également les victimes de voies de fait… Ces cas, s’ils se révèlent courants dans la vie quotidienne des femmes haïtiennes, sont surtout caractérisés par les mauvaises conditions de logement des personnes déplacées. Elles vivent en rue, dans des conditions d’extrême vulnérabilité en matière de sécurité : pas d’électricité, pas de brigade de sécurité, pas d’intimité dans les douches ou les toilettes, etc… D’autant que cet aspect spécifique de sécurité des femmes et des enfants n’est pas suffisamment pris en compte par l’Etat. »

Parce qu’elles vivent encore dans les abris provisoires, les victimes (femmes et filles) refusent de porter plainte devant la justice par peur des représailles. En effet, leurs agresseurs vivent souvent dans des abris proches.





26 janvier 2018    Dossier Haïti

Haïti, où l’on fait de l’agroécologie sans le savoir

Un an après avoir lancé un appel à l’aide d’urgence pour soutenir le travail de reconstruction de l’île après le passage de l’ouragan Matthew, Entraide et (...)
25 janvier 2017    Haïti

Toujours vivante, toujours debout !

Claude Mormont, responsable des projets soutenus par Entraide et Fraternité en Haïti, est ce qu’on appelle un « vieux briscard (...)
4 novembre 2016    Emission du mardi 1er novembre 2016

Haïti : un peuple debout, envers et contre tout.

Carole Jacob est membre de SOFA, une association haïtienne qui promeut les droits des femmes en Haïti.
13 octobre 2016    Interview

Carole Jacob

La coordinatrice de notre association partenaire SOFA - Solidarité des Femmes Haïtiennes nous a rendu visite, ce 11 octobre, à (...)
6 juillet 2015    Haïti

Université Populaire d’été en Haïti – édition 2015

Travail et échanges autour de l’économie sociale et solidaire se poursuivent.
23 juillet 2014    Haïti

Université populaire d’été 2014

Mouvement social
Notre partenaire Haïtien organise la dixième université populaire d’été du mouvement social.
23 juin 2014

Mission en Haïti

Une mission par plusieurs membres d’Entraide et Fraternité a lieu, en ce moment, en Haïti pour préparer la campagne de Carême 2015. Rencontres et contacts de (...)

Juste Terre 104

Janvier 2014
4 ans après le tremblement de terre en Haïti, le peuple haïtien fait face à l’énorme défi de la reconstruction tout en mesurant le chemin déjà (...)
18 novembre 2013    Haïti

Le Parlement Symbolique des Femmes

Une expérience inédite qui donne le ton
Le 14 novembre 2013, Le Parlement Symbolique des Femmes a déposé deux importantes Avant-propositions de lois.
21 octobre 2013    Haïti

Parlement symbolique des femmes organisé par SOFA

Journée internationale de l’alimentation
Le 16 octobre, un de nos partenaires haïtiens , l’organisation Solidarite Fanm Ayisyèn (SOFA) qui travaille pour la solidarité des femmes haïtiennes a pris (...)

Juste Terre 86

Janvier - Février 2012
Haïti : une très lente reconstruction
20 février 2011

L’épidémie de choléra reste présente

107 personnes ont été affectées et 3 sont mortes dans la chaîne des Cahos, dans les mornes de l’Artibonite où Entraide et Fraternité appuie le travail de son (...)
12 janvier 2011

Rebâtir Haïti avec les Haïtiens

Depuis septembre 2010, un vaste projet de reconstruction d’Haïti est mené par Entraide et Fraternité et cinq organisations partenaires (...)
16 novembre 2010

Le choléra touche les organisations partenaires

L’épidémie de choléra qui sévit actuellement dans la région de l’Artibonite à Haïti, a malheureusement atteint la zone de Pérodin où Entraide et Fraternité et son (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr